Culture enivrante

Point lecture : Belladone

Vous le savez déjà, j’adore lire ! Et récemment, j’ai craqué pour l’intégrale du roman de Bit-Lit « Belladone » de Michelle Rowen. En premier lieu parce qu’il était à seulement 10€ (pour une intégrale composée de deux tomes !) car il fait partie de la sélection 2020 des 10 ans de la célèbre maison d’édition Bragelonne et en deuxième lieu parce que la couverture et le résumé ont su me séduire instantanément.

Il vous tente aussi ? 😉

J’aime bien la Bit-Lit en général mais j’en attend que l’histoire change de ce que l’on peut lire habituellement dans ce genre littéraire et surtout, que le tout ne tombe pas dans la niaiserie de la pauvre humaine qui s’amourache malgré elle du terrible vampire monstrueux si séduisant et si irrésistible. J’avoue avoir un peu eu ma dose avec les Anita Blake qui partent en cacahuète au bout de quelques tomes, j’en espérais donc beaucoup de Belladone ! Alors oui, il y a de la romance (sinon ça ne serait pas de la Bit-Lit) mais pas du tout exagérée et ça n’est pas cela qui fait le centre de l’histoire. A mon grand soulagement ! 🙂

Dans ce roman, nous suivons donc la vie de Jillian, une jeune femme sans histoire travaillant en intérim dans une boîte. L’action commence dès le premier chapitre, plongeant Jillian dans l’horreur en peu de temps. Elle sera kidnappée par un homme à l’apparence pour le moins effrayante après avoir reçu en injection une drôle de substance secrète nommée Belladone et censée anéantir les vampires…  créatures qu’elles ne soupçonnaient pas être réelles ! Cette substance pendra peu à peu possession de son organisme, mettant ainsi sa vie en danger.

Le premier tome met en scène le kidnapping de Jillian par Declan, cet homme effrayant et très énigmatique et les pages tout comme les chapitres s’enchainent avec plaisir. L’histoire est très cohérente et apporte un petit vent de nouveauté dans la Bit-Lit, selon moi. Surtout grâce aux dhampires, ces créatures hybrides nées de l’union entre une humaine et un vampire. La fin du premier tome est haletante et donne envie de lire immédiatement le tome deux… ce que j’ai fait 😉

Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est que les méchants ne sont pas forcément les vampires comme c’est décrit au début. On se rend compte en effet que les humains sont loin d’être blancs comme neige dans cette histoire… et même dans la vie en général.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Jillian qui arrive à rester forte malgré toutes ces horribles choses qui lui tombent dessus sans le vouloir mais aussi celui de Declan qui lutte contre lui-même. J’ai également adoré Matthias, le roi des vampires et Noah, un personnage secondaire plutôt intéressant. Le tome deux est tout aussi prenant que le premier. Peut-être un peu plus approfondi car on atteint de plein fouet les réponses aux questionnements que Jillian se faisaient dans le premier mais aussi dans l’action en elle-même avec les dénouements aussi rocambolesques que cette histoire.

Bref, j’ai adoré ma lecture que j’ai dévorée en moins d’une semaine et je dois avouer que quand j’ai refermé le livre, j’en voulais encore 😉 D’autant plus que la fin est plutôt ouverte et on peut imaginer ce que l’on veut pour l’avenir de ces protagonistes pas comme les autres.

Connaissez-vous Belladone ? Si oui, dites-le moi en commentaire, j’aimerais bien connaître votre avis et ainsi échanger sur ce livre 😉

[Photos de cet article par moi-même]

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *