Spiritualité

Tenir un journal du cycle féminin

Nous les femmes, entretenons toutes plus ou moins une relation d’amour-haine avec notre cycle menstruel.

Entre celles qui souffrent, celles qui n’acceptent pas, celles qui en ont honte, celles qui sont malades ou encore celles qui ne comprennent pas leurs corps, il y a de quoi en perdre son latin !

Mais savez-vous qu’il existe une méthode très simple, à la portée de toutes et qui est d’une grande aide pour mieux comprendre et appréhender son cycle ?

Nous le savons toutes, la lune a un lien direct avec le cycle menstruel féminin.

En effet, la pleine lune apparaît dans le ciel environ tous les 28 jours, tout comme les règles apparaissent environ tous les 28 jours dans notre corps humain.

Avoir ses règles durant la pleine lune, la lune noire, la lune ascendante, descendante ou la nouvelle lune n’a pas le même impact sur le corps. Et pour savoir à quel moment lunaire vous avez vos règles tout en comprenant votre cycle personnel, il vous suffit de tenir un journal consacré à votre cycle féminin ! Pour cela, vous aurez simplement besoin d’un journal, d’un agenda, d’un bullet journal ou encore d’un cahier de votre choix.

Il faut savoir que ce journal sera entièrement dédié à votre cycle et à rien d’autre !

Il s’agit au final d’une sorte de journal intime dans lequel vous retranscrivez vos émotions et ressentis physiques avant, pendant et après vos règles. Donc, tous les jours de l’année.

Un agenda est donc le support le mieux adapté, mais vous êtes libres de choisir celui qui vous convient le mieux, bien entendu.

Pour commencer ce journal de cycle féminin, je vous conseille d’écrire sur les premières pages une sorte d’introduction ou de résumé sur vos règles : À quel âge les avez-vous eues ? À quel endroit ? Qui était à vos côtés ? Qu’avez-vous ressenti en les découvrant ? Étiez-vous heureuse ? Apeurée ? En colère ? Les avez-vous rejetées ? Comment ensuite avez-vous vécu chaque mois votre cycle pendant toutes ces années écoulées ?

Il est vrai que cela peut remonter à loin selon votre âge, mais je suis persuadée que c’est un jour qu’on n’oublie pas et qui reste à jamais bien ancré dans nos mémoires. Écrivez donc tout ceci, en toute honnêteté, sans vous mentir à vous-même. Après, relisez-vous. Vous verrez que vous trouverez déjà beaucoup de réponses à vos questions sur votre cycle. Car toutes les réponses que nous cherchons sont en nous.

Après avoir relaté votre courte ou longue introduction, il est temps de dresser le tableau du cycle féminin qui vous sera très utile pour comprendre le fonctionnement naturel et parfait de votre corps.

Vous remarquerez que chaque phase de votre cycle correspond à beaucoup d’autres éléments disparates qui rythment la vie et la nature. C’est parce que tout est relié dans l’univers.

Revenons donc à votre journal, vous êtes libres de le commencer le jour que vous désirez. Cela peut être le premier jour de vos règles du mois ou bien le dernier.

Si vous êtes perdue par rapport aux phases et que vous ne savez pas trop bien dans laquelle vous vous situez en ce moment même, il vaut mieux commencer à le remplir le premier jour de vos règles.

Vous savez ainsi que vous vous situez dans la phase des menstruations qui se déroulera du 1er au 6ᵉ jour de votre cycle et qui est relié aux sabbats de Yule et d’Imbolc, à la saison froide qui incite au retrait sur soi-même, à la Crone ou vieille femme sage et à l’élément stable de la terre. Faites attention cependant à la phase de la lune car elle change !

Il se peut que vous n’ayez pas vos règles pendant le 3ᵉ quart qui s’étire vers la nouvelle lune. Si le cycle lunaire proposé dans ce tableau ne correspond pas aux phases de votre cycle, modifiez-le simplement avant de le retranscrire dans votre journal.

Une fois que votre tableau est bien recopié, il est temps de passer aux choses sérieuses et de commencer votre journal.

Écrivez la date avec l’année, notez dans la marge à gauche « Menstruations » ou une autre phase dans laquelle vous vous trouvez au moment où vous déciderez de commencer votre journal. Puis, inscrivez le chiffre du jour (jour 1 pour la période de menstruations, jour 13 pour celle de l’ovulation, jour 22 pour les pré-menstruations…) et le cycle de la lune (pleine lune ? 3ᵉ quart ? Nouvelle lune ?).

Enfin, il est temps d’écrire vos ressentis physiques et émotionnels. Au fil des mois, vous pourrez constater des similitudes entre les périodes et cela vous permettra de mieux appréhender vos règles, mais aussi de mieux vous connaître vous-même !

Car il est parfois difficile de se comprendre alors que les réponses sont là, sous nos yeux et finalement, plutôt évidentes. Vous remarquerez par exemple que pendant la phase de la pré ovulation associée à la jeune vierge, vous serez pleine d’énergie nouvelle et que la semaine suivante pendant la phase de l’ovulation, vous vous sentirez invincible, belle et capable de tout, exactement comme la créatrice mère ! Tout est relié et bien agencé car comme on le dit souvent, la nature est bien faite.

Tenir quotidiennement un journal sur son cycle menstruel est salvateur et apporte beaucoup de bien. On se sent plus sereine, maîtresse de son corps et plus forte. Surtout pour celles qui souffrent de leurs règles. Les maladies gynécologiques nous coupent de nos corps physiques et nous risquons de rejeter notre féminité à cause d’elles. Si c’est votre cas, je vous conseille vraiment de commencer à tenir un journal sur votre cycle. Vous verrez que cela vous aidera beaucoup, croyez-moi ! Vous pourrez petit à petit reprendre votre pouvoir et tenter l’autoguérison en comprenant ce qui cloche en vous.

Attention tout de même, le journal ne sera pas le seul outil à vous guérir de votre maladie, nous sommes bien d’accord. Mais il peut s’agir d’une grande aide ! Comme un compagnon fidèle à qui l’on peut tout dire sans aucune censure.

Pour finir, j’aimerais donner quelques petites astuces holistiques pour mieux appréhender et supporter l’arrivée des règles douloureuses. Il existe en effet des pierres qui apaisent énormément les douleurs liées aux cycles menstruels.

La première est la chrysocolle : cette pierre bleutée apaise le syndrome prémenstruel et calme les douleurs liées aux règles.

Portez-en une en pendentif pendant la semaine qui précède vos règles (la phase de pré-menstruations) si vous souffrez du syndrome prémenstruel et/ou portez-la également durant votre semaine de menstruations.

Ensuite, il y a la pierre de lune qui est évidemment reliée à la femme et à son cycle. Cette magnifique pierre aux multiples reflets opalins a le pouvoir d’harmoniser la phase de menstruations. Elle aide à se sentir mieux durant cette période, à se sentir femme malgré tout et à apaiser également les douleurs.

La troisième est le lapis-lazuli. Cette pierre a surtout un effet direct sur les douleurs, quelles qu’elles soient ! Placez-en un dans votre poche de pantalon, robe ou jupe et vous sentirez vos douleurs se dissiper très rapidement. N’oubliez pas de bien purifier vos pierres (par l’eau, l’encens ou bien le sel selon la pierre) et à leur transmettre vos intentions claires avant de vous en servir et après chaque utilisation.

 Il y a également les tisanes et infusions de plantes qui agissent énormément sur le bien-être féminin. La décoction de feuilles de framboisier est bénéfique pour les règles douloureuses. Buvez-en au moins une tasse par jour en période de menstruations. Des tas d’infusions pour soulager les règles douloureuses sont proposées en magasins bio alors n’hésitez pas à vous en offrir une qui vous appelle pour vous aider à vous sentir mieux !

Il est temps de reprendre notre pouvoir sacré du féminin et de travailler quotidiennement avec la lune, notre meilleure alliée. Nous sommes toutes des femmes fortes et uniques. Honorez-vous, honorez votre cycle, apaisez-vous et accordez-vous du repos quand vous en avez besoin. Rien n’est plus important que le respect et l’amour que nous avons envers nous-même.

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *