Locket Voodies

Ma mésaventure au Cottage de Lille

J’ai longtemps hésité à poster cet article car je n’aime pas distiller de la négativité étant donné que je trouve qu’il y en a malheureusement assez dans ce monde. Mais voilà, il m’est arrivé quelque chose de vraiment pas cool et je voulais vous le partager puisque c’est vraiment injuste mais surtout parce que je pense que ça peut aider des gens qui ont également été victimes dans cette histoire et qui auraient besoin d’être mis au courant.

En décembre 2021, j’ai laissé une sélection de poupées avec colliers ainsi que de broches en dépôt-vente à la boutique ésotérique en vogue nommée Le Cottage à Lille. J’y ai également exposé 19 de mes illustrations originales et j’étais vraiment hyper ravie car c’était la première fois que j’exposais mon travail d’illustratrice.

Si vous vous en souvenez, j’avais partagé l’information sur tous mes réseaux et notamment ici avec cette bannière :

Et j’en avais également parlé sur ma page Patreon sur ce post public où j’expliquais tout : https://www.patreon.com/jexpose-mes-illustrations

Donc pendant le mois de décembre, j’ai exposé mes illustrations et la sélection de poupées et de broches étaient en dépôt-vente. J’ai beaucoup vendu ! Énormément même car j’ai fait là-bas mon plus gros chiffre d’affaire depuis la création des Locket Voodies ! J’étais enchantée que mes créations plaisent autant et soient adoptées 🙂 D’ailleurs, merci !

Début janvier 2022, je suis retournée à la boutique afin de récupérer mes illustrations et mes créations invendues et la propriétaire m’a proposée d’encore laisser mes créations pour le mois de janvier, comme j’avais très bien vendu en décembre. J’ai accepté avec joie, évidemment !

J’y suis donc retournée encore une fois début février afin de récupérer définitivement mon stock d’invendus et cette fois, la propriétaire n’était pas présente, seulement son employé. Je lui ai donc demandé comment cela aller se passer pour le règlement de mon chiffre d’affaire. Il m’a gentiment dit que je devais voir avec la proprio afin de lui partager mon adresse postale pour qu’elle puisse m’envoyer un chèque. Ce que j’ai fait.

Et là… les ennuis ont commencé ! Car de février à mai, je n’ai fait que lui envoyer des mails, des messages privés sur les réseaux ainsi que de l’appeler à sa boutique afin de récupérer mon argent.

La première fois, elle m’a répondu que j’allais recevoir mon chèque dans la semaine qui allait arriver. Ne voyant rien dans ma boîte aux lettres, je l’ai prévenue. Finalement, elle a préféré passer par le virement bancaire (et comment l’aurais-je su si je ne l’avais pas contactée ?!). Je lui fait donc parvenir mon RIB et j’attends. J’attends, j’attends et j’attends des semaines sans que rien n’apparaisse sur mon compte. Je la rappelle, lui renvoie des mails et des messages privés. Des semaines plus tard sans réponse, je reçois enfin un mail de sa part me disant que ça serait plus rapide si on passait par Paypal. J’ai poliment refusé, lui disant que j’attendais simplement mon virement bancaire comme convenu qui est tout aussi simple et rapide que Paypal.

Ce qui engendre encore des semaines sans réponse et sans voir mon argent. Un jour, j’arrive par miracle à ce qu’elle décroche le téléphone de sa boutique. Elle me dit un truc du genre « Oui, je sais que tu attends ton argent. Je suis en train de voir avec la banque » . Et à ce moment, j’ai bien compris que c’était une excuse bidon d’attendre après la banque car ça faisait déjà des mois que j’attendais en vain mon virement bancaire !

Et puis, courant mai, coup de massue sur la tête : La boutique ferme sans prévenir ! Le compte Instagram a été supprimé ainsi que le site internet. Suivra ensuite la page Facebook sur laquelle des clients ayant acheté des bons cadeaux de grosses valeurs ont posté des commentaires pour savoir comment il en serait pour eux étant donné que la boutique était fermée.

Mais ça n’est pas le pire !

Car certaines autres créatrices ont toujours, depuis mai, leurs stocks de créations non vendues enfermés dans la boutique ! Et elles n’ont pas reçu leur chiffre d’affaire non plus ! Vous trouvez ça normal ?!

Et j’ai par la suite appris que les employés/stagiaires n’ont pas reçu l’entièreté de leur salaire… mais également, que les colis Mondial Relay (car la boutique était un point de retrait de colis) qui ont eu le malheur d’arriver au moment de la fermeture non annoncée de la boutique y sont toujours enfermés aussi, les clients n’ayant pu les récupérer…

Sans oublier que j’ai dû moi-même faire le contrat de dépôt-vente avant de déposer mes créations. J’ai aussi dû faire les factures des créations vendues avec la commission de 20% sur laquelle nous nous étions mises d’accord. Au début, je pensais que c’était normal mais en fait non car de ce fait, le contrat n’a pas été manuellement signé… et je ne m’en suis pas rendue compte ! Quelle idiote !

J’avoue que au début, je ne me suis pas trop battue pour récupérer mon argent car je me disais que la proprio avait beaucoup de travail avec tout ce qu’elle organisait et avec le succès que connaissait sa boutique. Alors j’ai été patiente et conciliante. Mais voyant les mois passer sans rien récupérer, j’ai commencé à stresser et à me dire que ça n’était pas normal. J’ai cru que ça me tombais dessus parce que voilà, je suis quelqu’un de gentil et j’ai pensé qu’elle en profitait peut-être.

Mais alors quand j’ai appris que ça concernait aussi les autres créatrices et les personnes qui y ont travaillé… les bras m’en sont tombés !

Avec ce gros chiffre d’affaire que j’avais fait, je comptais enfin faire aboutir des gros projets que j’avais en tête depuis longtemps. Mais finalement, j’ai dû tirer un trait sur ces projets (en tout cas pour le moment), puisque je n’ai pas reçu mon argent…

Cette mésaventure m’a révulsée !

Comment peut-on dormir sur ses deux oreilles en ayant pris l’argent de toutes ces personnes ?! Surtout que la boutique marchait très bien, il n’y avait donc pas de soucis à ce niveau là !

C’est à la justice de trancher maintenant mais il ne faut pas se leurrer, je ne verrai jamais la couleur de mon argent justement gagné car il y a des tas de choses qui passent avant les créatrices qui n’ont pas été payées…

Je n’aime vraiment pas étaler cela comme ça publiquement car je ne suis pas du tout du genre à faire des histoires mais c’est une histoire tellement injuste et qui touche des tas de gens au final (employés, stagiaires, créatrices, collaborateurs, clients…) que j’estime être en droit de la raconter ! Les gens doivent en être informés ! Que cette histoire ne soit pas étouffée et que les victimes soient entendues !

Je vous avoue qu’après ça, je n’ai plus très envie de déposer de nouveau mes créations dans des boutiques. Je pense que je vais me contenter de ma boutique en ligne et des salons et autres événements où je peux vous rencontrer de vive voix et vous vendre mes créations directement.

N’hésitez pas à relayer et à partager mon article si vous connaissez des personnes qui ont été victimes comme moi dans cette triste affaire.

Et si vous avez des témoignages à me partager, faites-le librement en commentaire ! 🙂 Merci de m’avoir lue.

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Dans mon chaudron

3 petits déjeuners faciles et sains

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et il est juste inconcevable pour moi de le sauter ! J’ai besoin de mon petit moment matinal juste après m’être réveillée mais surtout, j’ai toujours une faim de loup au réveil !

Je vous propose donc dans cet article 3 recettes de petits déjeuners que je me fais régulièrement et qui sont vraiment très faciles et rapides à réaliser tout en étant saines et équilibrées.

Porridge aux flocons d'avoine

Pour cette première recette, je vous partage l’indétrônable porridge que j’adore ! Les flocons d’avoine sont bourrés de bonnes choses pour l’organisme (fibres, vitamines, minéraux…) et mélangés avec du lait végétal, des fruits de saison et un peu de miel ou de sirop d’érable c’est tout bonnement délicieux !

Et surtout, c’est très rassasiant ! Aucune chance d’avoir le coup de fringale de 10-11h et ce, même en vous levant très tôt (j’ai testé ça pendant une période où je devais prendre mon petit-déjeuner à 6h. Résultat plus que concluant !).

Quand on parle de porridge, on conseille souvent de le cuire dans une casserole avec du lait. Mais honnêtement, qui a envie de faire ça de bon matin ?! Pas moi en tout cas !

J’ai donc trouvé une autre façon de faire bien moins contraignante et tout aussi savoureuse (et qui demande moins de vaisselle à faire) : la veille au soir, je verse mes flocons d’avoine dans un bol (50gr) puis j’ajoute du lait végétal nature ou aromatisé (150gr).

Ensuite, je protège mon bol avec un film alimentaire et je laisse le tout gonfler durant la nuit. Le lendemain matin, je n’ai plus qu’à l’assaisonner à ma convenance avec du miel, du sirop d’érable, de la confiture, des fruits de saison, du chocolat… les possibilités sont infinies ! Laissez parler votre imagination ! 🙂

Breakfast Toast (salés ou sucrés)

Personnellement, j’aime autant manger sucré que salé le matin.

Cela dépend de mon envie du jour alors parfois, je me prépare des tartines de pains aux graines sans gluten surmontées de délicieux aliments salés ou sucrés. Et ça aussi ça tient bien au corps pour toute la matinée !

Pour réaliser un breakfast toast, il suffit simplement de faire griller vos tartines puis de les recouvrir de ce que vous voulez ! Personnellement, j’adore les mélanges fromage frais vegan avec du miel, fraises et pâte à tartiner à la noisette ou encore avocats et œufs brouillés. Le tout accompagné d’une bonne infusion chaude aux plantes ou d’un thé vert à la menthe. Parfait pour bien commencer la journée !

Banana Bread miel et chocolat

Pour la troisième et dernière recette saine de petit-déjeuner que je vous propose, rien de plus réconfortant et rassasiant que le fameux Banana bread ! C’est si simple à faire et si délicieux à déguster 😉

Il existe des tas de recettes différentes mais je vous en partage une que j’adore particulièrement : le Banana bread au miel et au chocolat ! Avouez que ça donne l’eau à la bouche.

Pour cette recette, il vous faut :

  • 3 bananes bien mûres
  • 120 g de miel liquide
  • 100g de pépites de chocolat
  • 250g de farine
  • 30g de sucre
  • 2 œufs
  • 100ml d’huile végétale
  • 1 yaourt grec de soja
  • 1 càc de levure
  • 1 càc de bicarbonate de soude
  • 1/4 de càc de sel

Préchauffer le four à 180 degrés puis fouetter les œufs avec le sucre. Ajouter le miel et l’huile. Écraser les bananes puis les ajouter au mélange. Dans un autre récipient, mélanger la farine, la levure, le bicarbonate et le sel puis les incorporer à la première préparation. Ajouter le yaourt grec de soja et les pépites de chocolat et bien mélanger. Verser la pâte dans un moule beurré et enfourner pour 45 minutes. Et bon appétit !

J’espère que cet article et que ces idées de petits déjeuners faciles et sains vous aidera à mieux démarrer vos journées !

Dites-moi en commentaire quel est votre petit déjeuner favoris de tous les temps ? 🙂

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Culture enivrante

Point lecture : Journal d’une sorcière

Cela fait longtemps que je n’ai pas partagé d’avis lecture sur ce blog ! Le dernier article à ce sujet date de 2020 (Point lecture : Belladone), pourtant j’en ai lu des livres depuis près de deux ans.

J’avais un compte Instagram dédié à mes avis lecture il fut un temps mais accumulé à mon compte perso et à celui des Locket Voodies, ça faisait beaucoup trop à gérer mais surtout… ce compte lecture ne faisait pas vraiment l’unanimité. Instagram (et les autres réseaux sociaux d’ailleurs) ne met plus en avant les contenus culturels qui instruisent et les gens n’ont visiblement plus envie de se remplir la tête de choses intelligentes…

Je reviens donc à mon premier support d’expression qu’est mon blog, même si là aussi peu de gens prennent maintenant le temps de lire des articles postés sur des blogs, afin de vous parler d’une récente lecture qui m’a beaucoup plu. À savoir « Journal d’une sorcière » de Celia Rees.

Ce roman a la particularité d’être un véritable journal écrit au 17ème siècle par une jeune anglaise de 14 ans nommée Mary Newbury. Il a été retrouvé dans une couverture en patchwork que la jeune fille avait elle-même confectionnée et le vocabulaire a été remis au goût du jour afin de faciliter la compréhension du texte.

Son journal commence par ces mots percutants : « Je suis Mary. Je suis une sorcière. »  Et cette dernière assiste impuissante à l’arrestation de sa grand-mère chez laquelle elle a toujours vécu et qui est accusée d’être une sorcière. Elle finit par être pendue publiquement et Mary en verra sa vie complétement changée. En effet, elle intégrera un groupe de puritains en partance pour les Amériques.

On suit donc son parcours dans ce Nouveau Monde comme les colons l’appelaient à cette époque. Elle est d’abord arrivée dans la mythique ville de Salem pour ensuite s’enfoncer dans les terres avec son groupe vers Beulah, cette terre qu’ils considéraient comme promise.

Malheureusement, malgré ses intentions de bien s’intégrer et de cacher à tous son statut et ses dons de sorcière, elle finira par se faire accuser tout comme sa grand-mère. Le journal fini brusquement avec une phrase en suspens et des recherches ont été lancées afin de savoir comment Mary a bien pu terminer sa vie aux Amériques.

J’ai vraiment adoré cette lecture que j’ai lu en deux jours. C’est un récit très prenant, surtout quand on sait que cela s’est réellement passé. C’est aussi très révoltant par moments et la façon dont vivaient ces puritains aveuglés par leurs croyances religieuses tout en se croyant légitimes de prendre les terres aux Indiens laisse vraiment à désirer…

C’est donc une lecture que je vous conseille fortement si vous êtes adeptes des histoires de sorcellerie ou bien si vous êtes passionnés par cette époque bien étrange.

Journal d’une sorcière a une suite écrite par la même autrice : Vies de sorcières. Ce second roman est quant à lui totalement fictif !

Il met en scène Agnes Herne, une jeune Indienne Mohawk qui se retrouve malgré elle a devoir retrouver la trace de Mary Newbury après avoir lu son journal, ce qui lui déclenchera des visions.

Le fait de mélanger des passages fictifs et réels avec notamment le journal de Mary ou encore sa couverture en patchwork rend le récit très vivant et on s’y croirait presque ! Agnes a donc elle aussi des dons de sorcières qu’elle va utiliser avec l’aide de sa tante (sorcière expérimentée) afin de connaître la suite et la fin de la mystérieuse vie de Mary.

J’ai beaucoup aimé l’histoire que l’autrice a imaginé pour Mary qui a choisi de vivre parmi les Indiens après sa fuite forcée de Beulah. C’était très intense, très prenant, très mystique et aussi beau qu’horrible. Je n’en dirai pas plus afin de vous laisser le bonheur de découvrir l’histoire par vous-même si vous souhaitez la lire aussi (faites-le, vous ne le regretterez pas ! 😉 ).

Ces deux romans sont estampillés « jeunesse » mais selon moi, des adultes peuvent tout à fait les lire sans se sentir trop immergés dans une histoire enfantine, car elle ne l’est absolument pas !

Pour finir, j’ai également beaucoup apprécié les notes historiques qui se trouvent en toute fin de Vies de sorcières, nous offrant ainsi encore plus d’informations sur la vie de Mary et des habitants de Beulah.

J’espère que mon article vous aura donné envie de vous plonger dans la vie de Mary et dans celle de la fictive Agnes. J’ai tout autant aimé le journal historique de Mary que le récit imaginé de la jeune Indienne car ils se complètent à merveille !

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Spiritualité

Tenir un journal du cycle féminin

Nous les femmes, entretenons toutes plus ou moins une relation d’amour-haine avec notre cycle menstruel.

Entre celles qui souffrent, celles qui n’acceptent pas, celles qui en ont honte, celles qui sont malades ou encore celles qui ne comprennent pas leurs corps, il y a de quoi en perdre son latin !

Mais savez-vous qu’il existe une méthode très simple, à la portée de toutes et qui est d’une grande aide pour mieux comprendre et appréhender son cycle ?

Nous le savons toutes, la lune a un lien direct avec le cycle menstruel féminin.

En effet, la pleine lune apparaît dans le ciel environ tous les 28 jours, tout comme les règles apparaissent environ tous les 28 jours dans notre corps humain.

Avoir ses règles durant la pleine lune, la lune noire, la lune ascendante, descendante ou la nouvelle lune n’a pas le même impact sur le corps. Et pour savoir à quel moment lunaire vous avez vos règles tout en comprenant votre cycle personnel, il vous suffit de tenir un journal consacré à votre cycle féminin ! Pour cela, vous aurez simplement besoin d’un journal, d’un agenda, d’un bullet journal ou encore d’un cahier de votre choix.

Il faut savoir que ce journal sera entièrement dédié à votre cycle et à rien d’autre !

Il s’agit au final d’une sorte de journal intime dans lequel vous retranscrivez vos émotions et ressentis physiques avant, pendant et après vos règles. Donc, tous les jours de l’année.

Un agenda est donc le support le mieux adapté, mais vous êtes libres de choisir celui qui vous convient le mieux, bien entendu.

Pour commencer ce journal de cycle féminin, je vous conseille d’écrire sur les premières pages une sorte d’introduction ou de résumé sur vos règles : À quel âge les avez-vous eues ? À quel endroit ? Qui était à vos côtés ? Qu’avez-vous ressenti en les découvrant ? Étiez-vous heureuse ? Apeurée ? En colère ? Les avez-vous rejetées ? Comment ensuite avez-vous vécu chaque mois votre cycle pendant toutes ces années écoulées ?

Il est vrai que cela peut remonter à loin selon votre âge, mais je suis persuadée que c’est un jour qu’on n’oublie pas et qui reste à jamais bien ancré dans nos mémoires. Écrivez donc tout ceci, en toute honnêteté, sans vous mentir à vous-même. Après, relisez-vous. Vous verrez que vous trouverez déjà beaucoup de réponses à vos questions sur votre cycle. Car toutes les réponses que nous cherchons sont en nous.

Après avoir relaté votre courte ou longue introduction, il est temps de dresser le tableau du cycle féminin qui vous sera très utile pour comprendre le fonctionnement naturel et parfait de votre corps.

Vous remarquerez que chaque phase de votre cycle correspond à beaucoup d’autres éléments disparates qui rythment la vie et la nature. C’est parce que tout est relié dans l’univers.

Revenons donc à votre journal, vous êtes libres de le commencer le jour que vous désirez. Cela peut être le premier jour de vos règles du mois ou bien le dernier.

Si vous êtes perdue par rapport aux phases et que vous ne savez pas trop bien dans laquelle vous vous situez en ce moment même, il vaut mieux commencer à le remplir le premier jour de vos règles.

Vous savez ainsi que vous vous situez dans la phase des menstruations qui se déroulera du 1er au 6ᵉ jour de votre cycle et qui est relié aux sabbats de Yule et d’Imbolc, à la saison froide qui incite au retrait sur soi-même, à la Crone ou vieille femme sage et à l’élément stable de la terre. Faites attention cependant à la phase de la lune car elle change !

Il se peut que vous n’ayez pas vos règles pendant le 3ᵉ quart qui s’étire vers la nouvelle lune. Si le cycle lunaire proposé dans ce tableau ne correspond pas aux phases de votre cycle, modifiez-le simplement avant de le retranscrire dans votre journal.

Une fois que votre tableau est bien recopié, il est temps de passer aux choses sérieuses et de commencer votre journal.

Écrivez la date avec l’année, notez dans la marge à gauche « Menstruations » ou une autre phase dans laquelle vous vous trouvez au moment où vous déciderez de commencer votre journal. Puis, inscrivez le chiffre du jour (jour 1 pour la période de menstruations, jour 13 pour celle de l’ovulation, jour 22 pour les pré-menstruations…) et le cycle de la lune (pleine lune ? 3ᵉ quart ? Nouvelle lune ?).

Enfin, il est temps d’écrire vos ressentis physiques et émotionnels. Au fil des mois, vous pourrez constater des similitudes entre les périodes et cela vous permettra de mieux appréhender vos règles, mais aussi de mieux vous connaître vous-même !

Car il est parfois difficile de se comprendre alors que les réponses sont là, sous nos yeux et finalement, plutôt évidentes. Vous remarquerez par exemple que pendant la phase de la pré ovulation associée à la jeune vierge, vous serez pleine d’énergie nouvelle et que la semaine suivante pendant la phase de l’ovulation, vous vous sentirez invincible, belle et capable de tout, exactement comme la créatrice mère ! Tout est relié et bien agencé car comme on le dit souvent, la nature est bien faite.

Tenir quotidiennement un journal sur son cycle menstruel est salvateur et apporte beaucoup de bien. On se sent plus sereine, maîtresse de son corps et plus forte. Surtout pour celles qui souffrent de leurs règles. Les maladies gynécologiques nous coupent de nos corps physiques et nous risquons de rejeter notre féminité à cause d’elles. Si c’est votre cas, je vous conseille vraiment de commencer à tenir un journal sur votre cycle. Vous verrez que cela vous aidera beaucoup, croyez-moi ! Vous pourrez petit à petit reprendre votre pouvoir et tenter l’autoguérison en comprenant ce qui cloche en vous.

Attention tout de même, le journal ne sera pas le seul outil à vous guérir de votre maladie, nous sommes bien d’accord. Mais il peut s’agir d’une grande aide ! Comme un compagnon fidèle à qui l’on peut tout dire sans aucune censure.

Pour finir, j’aimerais donner quelques petites astuces holistiques pour mieux appréhender et supporter l’arrivée des règles douloureuses. Il existe en effet des pierres qui apaisent énormément les douleurs liées aux cycles menstruels.

La première est la chrysocolle : cette pierre bleutée apaise le syndrome prémenstruel et calme les douleurs liées aux règles.

Portez-en une en pendentif pendant la semaine qui précède vos règles (la phase de pré-menstruations) si vous souffrez du syndrome prémenstruel et/ou portez-la également durant votre semaine de menstruations.

Ensuite, il y a la pierre de lune qui est évidemment reliée à la femme et à son cycle. Cette magnifique pierre aux multiples reflets opalins a le pouvoir d’harmoniser la phase de menstruations. Elle aide à se sentir mieux durant cette période, à se sentir femme malgré tout et à apaiser également les douleurs.

La troisième est le lapis-lazuli. Cette pierre a surtout un effet direct sur les douleurs, quelles qu’elles soient ! Placez-en un dans votre poche de pantalon, robe ou jupe et vous sentirez vos douleurs se dissiper très rapidement. N’oubliez pas de bien purifier vos pierres (par l’eau, l’encens ou bien le sel selon la pierre) et à leur transmettre vos intentions claires avant de vous en servir et après chaque utilisation.

 Il y a également les tisanes et infusions de plantes qui agissent énormément sur le bien-être féminin. La décoction de feuilles de framboisier est bénéfique pour les règles douloureuses. Buvez-en au moins une tasse par jour en période de menstruations. Des tas d’infusions pour soulager les règles douloureuses sont proposées en magasins bio alors n’hésitez pas à vous en offrir une qui vous appelle pour vous aider à vous sentir mieux !

Il est temps de reprendre notre pouvoir sacré du féminin et de travailler quotidiennement avec la lune, notre meilleure alliée. Nous sommes toutes des femmes fortes et uniques. Honorez-vous, honorez votre cycle, apaisez-vous et accordez-vous du repos quand vous en avez besoin. Rien n’est plus important que le respect et l’amour que nous avons envers nous-même.

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶